Plonger au coeur de la communauté quand on est une fille…c’est possible !

Le grand saut

Plus d’une fois je me suis demandée quand est-ce que j’allais enfin sauter le pas…et bien ce jour est enfin arrivé. Eh oui, j’ai enfin participé à ma toute première session de jeux vidéo organisé par la magnifique Kayane à l’Ecole 42. 15-10-27-23-58-57-612_deco.jpgAyant passé une superbe journée en compagnie de gens aussi sympas que délirant, je me suis dis qu’écrire un article sur le monde du jeu vidéo, la communauté (quand je dis communauté je ne parle pas de communauté de l’anneau….juste pour être claire dès le départ) serait peut-être un moyen d’effacer d’une part tous les préjugés que l’on peut entendre et d’autre part encourager les filles intéressées par ce milieu à se lancer et à participer à ce type d’évènement. Débutons ce petit débat par les préjugés à effacer de son esprit.


Être gamer ne veut pas dire être un no-life

Combien de fois ai-je entendu des personnes (de divers horizons disons les choses comme cela) critiqués les joueurs de jeux vidéo? Je ne saurais le dire, malheureusement je n’ai pas assez de doigts pour les compter.

« Tu joues aux jeux vidéo ? Pas très féminin comme hobby hein « . »Les gamers ce sont des no-life. Tu sais le genre de personnes qui vivent reclus dans leur chambre, qui n’ont pas de vie sociale ou familiale« .

maxresdefault.jpgComment vous dire…c’est juste totalement faux. C’est une image complètement faussée qu’ont la plupart des gens sur la communauté des joueurs et je trouve ça personnellement affligeant qu’on soit encore « stigmatisé » par notre passion. Je joue aux jeux vidéo depuis mes cinq ans et croyez le ou non cela ne m’a jamais empêché d’avoir une vie sociale, de sortir, de voir ma famille ou mes ami(e)s, de partir en vacances ou tout simplement d’étudier et de continuer à me construire un avenir. C’est tout de même assez décevant pour ne pas dire aberrant que ces types de préjugés puissent encore exister de nos jours (nous sommes en 2016). Ne soyez pas aussi fermés d’esprit, ne vous laissez pas influencer par une poignée de personnes accros qui ont défrayé la chronique à un moment ou à un autre. Le stéréotype du joueur enfermé dans une chambre éclairée par la simple lumière de son écran d’ordinateur, jouant des heures durant sans s’arrêter devrait disparaître une bonne fois pour toute !

La communauté des joueurs, un monde de convivialité et de partage

4-hot-social-gaming-trends-to-watch-1b094eb00a.jpgOui les joueurs forment bel et bien une communauté qui tend à évoluer année après année grâce à des joueurs professionnels, à leurs équipes, aux organismes ou associations qui tentent de faire bouger les choses et défendre des valeurs communes. Certes, cette communauté reste majoritairement masculine, quoique tout dépend du style de jeu auquel vous jouez.

Par exemple dans les RPG (Role Playing Games) tels que Final Fantasy ou Kingdom Hearts, le nombre de joueurs et joueuses restent tout de même assez équilibrés, cependant si vous prenez les FPS (First Person Shooter) du style Halo ou encore Call of Duty, le nombre de filles reste très inférieur au nombre de garçons qui y jouent. Pourquoi? Peut-être parce qu’elles sont habituées à entendre trop de choses négatives du style les jeux vidéo sont plutôt destinés à un public masculin, ou qu’elles n’ont pas leur place dans le milieu? Ou peut-être aussi que certaines filles aimeraient rentrer dans cette communauté mais qu’elles se l’interdisent par honte de clamer haut et fort sa passion « masculine«  ou de peur d’être critiquée, jugée ou de subir des moqueries en tout genre, aussi maladroites, déplacées que stupides. Mesdemoiselles, n’ayez pas d’apriori sur les joueurs tout ça parce qu’une fois dans votre vie vous vous êtes fait critiquer dans une discussion sur un forum par un troll en quête de gloire. Ils sont loin de tous être comme l’exemple du troll des forums ou réseaux sociaux croyez-moi.

En tant que fille, la première fois que je me suis rendu à une session de jeux vidéo (c’est-à-dire samedi) bien évidemment j’appréhendais un peu, mais le tout c’est de se lancer, d’aller discuter avec eux, d’apprendre à les connaître et vous verrez que ces « soi-disant monstres solitaires nocturnes » ne sont pas ceux que l’on croyait.

La communauté reste bel et bien majoritairement masculine mais si les filles continuent à se tapir dans l’ombre, dans l’espoir qu’un jour les choses changent sans même lever le petit doigt, augmenter la participation féminine à se genre d’évènement risque d’être un tantinet compliqué pour ne pas dire impossible. Si vous ne montrez pas que vous avez tout autant votre place que les autres, personnes ne vous intègrera, chose qui reste tout à fait compréhensible 😉

Mon expérience à la session Kayane à l’Ecole 42

J’ai longtemps hésité avant de me lancer dans ce type d’évènement mais je me suis finalement décidé à y aller. Pour être honnête j’avais moi-même peur d’être sous-estimée parce que je suis une fille, quoique je n’ai pas vraiment de mal à tisser des liens avec de nouvelles personnes, mais bon j’éprouvais quand même une petite appréhension (de plus la plupart des gens possédaient une PS4 tandis que moi je possède une Xbox One).Gamers_Choose_your_weapon_by_saria_the_elf_5117936_lrg.jpg Ça fait très longtemps que je joue aux jeux vidéo, cependant à part la Paris Games Week je ne m’étais jamais vraiment déplacé dans un évènement en petit comité où l’on pourrait jouer les uns contre les autres, faire connaissance etc. Eh bien, croyez-le ou non mais ça fait vraiment du bien de voir de nouvelles têtes, de pouvoir discuter de ce que vous aimez pendant des heures sans importuner pour autant la ou les personnes avec qui vous parlez.

Cette session m’a vraiment permis d’avoir un avis différent, objectif mais vu de l’intérieur de la communauté et je pense très sincèrement que la réalité est très éloignée des préjugés que les personnes extérieures peuvent avoir. Oui nous avons joués tout la journée mais on a aussi pu rigoler, se découvrir et partager à un moment conviviale autour d’une console et de quelques manettes (et puis j’ai gagné un hoodie SFV!). Les plaisirs simples de la vie sont souvent ceux que l’ont délaisse le plus (à tort), de peur des qu’en dira-t-on. Je pense qu’il est important de se défaire de ces préjugés, de montrer que les joueurs sont tout simplement des personnes qui accordent de l’importance à leur passion, tout comme un musicien accorde de l’importance à sa passion pour la musique. Je finirai cette article par une petite phrase bien connue :

I’m a gamer not because I don’t have a life but because I choose to have many. 


Si cet article t’as plu n’hésites pas à commenter, laisser un petit 💛, le faire partager ou me faire part de tes impressions ou opinions dans les commentaires ou sur Twitter 😌

Biz’

Publicités

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. dibela dit :

    J’aime beaucoup ton style d’écriture et le sujet de ton article me touche beaucoup étant moi-même une fille passionnée de jeux vidéo depuis mon enfance. Pour donner un exemple récent qui illustre parfaitement tes propos : j’ai passé pas mal d’entretiens pour un stage cette année, et quand les recruteurs (des hommes) voyaient que j’avais un blog sur les jeux vidéo, ma passion, TOUS m’ont dit « Ah bon vous aimez les jeux vidéo ? C’est votre passion ? Vraiment ? Original » avec le petit regard dédaigneux qui va avec. Enfin bref, un jour les gameuses domineront le monde ^^ Bonne continuation sur ton blog !

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup! Ca me fait réellement plaisir que cet article t’ai touché 🙂
      Oui malheureusement, être une fille et avoir pour passion le jeu vidéo reste très surprenant pour certaines personnes. Il y a des gens qui sont ravis de voir qu’une fille s’intéresse à ce genre de choses et d’autres qui trouvent ça étrange. Mais bon ce sont nos différences qui nous rendent uniques donc il faut prendre les choses du bon côté. Oui on dominera le monde ♪ En tout cas j’espère que tu as pu trouver ton stage sans encombre et je te remercie encore 😀

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s