Jouer en ligne..quand on est une fille

Après la publication du fameux dossier sur la licence Halo, il me paraissait assez pertinent et intéressant de traiter un sujet quelque peu différent mais toujours en rapport avec le monde du jeu vidéo. J’ai pu participer à la Kayane Session (pour la deuxième fois en dépit du nombre incalculable de choses que j’ai à faire ces temps-ci) organisé à l’Ecole 42 et il semblerait qu’à chaque fois que je m’y rends, des idées d’articles fusent dans mon cerveau !

En réfléchissant bien je me suis dis qu’ayant déjà écrit un article qui traitait plus ou moins des préjugés que l’on pouvait avoir sur les joueurs de jeux vidéo, pourquoi ne pas écrire un nouvel article sur les filles qui osent jouer en ligne et celles qui ne s’aventurent pas encore dans ces sombres contrées pour x ou y raisons (que nous allons justement développer).

Si cet article peut susciter une soudaine envie chez vous de franchir le pas et de vous lancer sur le mode online, je serai ravie d’avoir contribué à ce changement ! Je précise par ailleurs que cet article n’est pas forcément destiné à une audience féminine. Je vous laisse découvrir cet article et n’hésitez pas à le faire partager ou encore le commenter histoire d’avoir quelques retours pour améliorer mes articles  🎮 ♥


Jouer en ligne, une difficulté pour certaines et un challenge pour d’autres

 

Il est évident que le passage du jeu offline aux matchmaking online (parties multijoueur en ligne) peut-être un véritable challenge voire un exploit (qui peut être franchissable ou insurmontable chez certaines personnes). Pourquoi? En général on a des a priori, on s’imagine que les joueurs vont s’acharner sur nous, qu’on va se ridiculiser, certaines personnes ont un rapport plus ou moins négatif avec la défaite (qui pourtant peut être source de motivation dans ce genre de cas) et préfèrent abandonner et retourner à la routine, le jeu offline contre l’IA.

Pour autant, d’autres personnes persévèrent en dépit des défaites, tentent de se perfectionner auprès de joueurs expérimentés qui justement peuvent vous aider à perfectionner vos skills (aptitudes) et réflexes notamment dans le cas des FPS ou des jeux de combat.

Petite précision: Je parle principalement de skills dans les FPS et jeux de combat car d’une part je pense être en mesure de vous fournir quelques exemples concrets qui peuvent illustrer mes propos et d’autre part…étant donné que je joue principalement à ces type de jeux (occasionnellement des RPG), cela me paraît plus que pertinent de vous parler des deux principaux domaines qui me sont très familiers.

Dans le cas des jeux online, je pense qu’il faut savoir observer et d’être à l’écoute pour progresser dans sa « quête du bon jeu« . Prenons mon exemple personnel. La première fois que je me suis lancée sur le Live toute seule (sur Halo 5 Guardians) je peux vous dire que le niveau était plus que soutenu et qu’il m’a fallu un temps d’adaptation pour me familiariser au rythme du jeu beaucoup plus intense qu’en off avec l’IA.

En effet, quand vous avez l’habitude de jouer en OFF contre l’IA et que soudainement vous vous retrouvez face à une horde de joueurs plus qu’expérimentés qui vous frag je ne sais combien de fois d’affilés…eh bien malheureusement cela peut engendre des réactions quelques peu extrêmes dont le très célèbre « rage quit » (on va en discuter de celui-là…) pour autant ce n’est pas mon cas je tiens à le préciser.

Revenons à nos « 🎮 ». Des frags j’en ai encaissé mais je ne suis pas pour autant dégonflée, je n’ai pas laissé tomber et je suis fière de le dire ! 😉

Dans la vie de tous les jours mais aussi quand je joue je suis quelqu’un qui déteste rester sur un échec et qui va persévérer pour arriver à son but (le côté guerrière ressurgit !). Pour m’améliorer j’ai construit une sorte de « plan d’attaque » en trois points:

  • J’ai enchaîné plusieurs parties et actuellement j’ai à mon compteur plus de 260 parties en matchmaking sur Halo 5 Guardians.
  • J’ai analysé les joueurs de mon équipe, car oui le matchmaking en équipe est un excellent moyen de progresser.
  • J’ai observé leurs mouvements, leurs réflexes, la façon font ils utilisaient l’espace et les armes pour ensuite développer mon propre style de jeu inspiré de toutes les conclusions que j’ai pu tirer de ce plan d’attaque.

Et si on compare mon niveau actuel et celui que j’avais il y a quelques mois, je pense que beaucoup de choses ont changé et j’en remercie par ailleurs les joueurs qui m’ont soutenu, qui m’ont accepté dans leurs équipes et qui m’ont donné beaucoup de conseils pour m’améliorer. Eh oui la communauté sait faire preuve d’entraide 💛

Les conseils sont essentiels

 

tumblr_nk215d56gO1tm8bclo1_500
Tumblr.com/tagged/gaming-funny-memes

Car oui, il ne faut pas avoir peur de demander des conseils. Les joueurs seront ravis de vous en donner et de contribuer à votre progression. Alors oui, tout n’est pas rose vous allez certainement tomber sur un ou deux joueurs qui s’acharneront sur vous parce que vous êtes une fille, parce qu’ils s’imaginent qu’ils sont les plus forts et que vous n’avez pas votre place dans cet univers considéré comme étant « masculin »…et pourtant c’est dans ce cas que vous entrez en jeu. Ne vous laissez pas faire, montrez que vous n’êtes pas venu pour cueillir des pâquerettes et que les filles savent aussi exceller dans le jeu vidéo car jusqu’à preuve du contraire c’est un fait et non un mythe.

Si vous êtes motivé et vous voulez absolument progresser dans vos jeux de prédilection, jouer en ligne peut vous permettre de parfaire votre « apprentissage » avec meilleurs, d’apprendre de l’expérience des autres et développer votre propre style de jeu. Jouer en ligne que ce soit sur les FPS ou les jeux de combat est tout un art. Cet art se travaille, les skills et réflexes se façonnent, se développent et doivent être entretenu régulièrement (du moins dans la mesure du possible).Si vous parvenez à développer un style de jeu assez efficace mais que vous laissez tomber le mode online pendant plusieurs mois, croyez-moi il faudra tout reprendre à zéro. Jouer aux jeux vidéo c’est un travail, il ne suffit pas d’insérer le jeu dans sa console pour retrouver le niveau que vous aviez des mois auparavant.

Parlons du rage quit

 

40c8c0da9d76a85d65d7c9f919e5051e5b7202fe4241d0e8232a10096e88a6a6
quickmeme.com/meme/36a1xb

Ah ce bon vieux « rage quit » qui n’a pas eu affaire au moins une fois à quelqu’un qui en plein matchmaking en équipe décide de vous abandonnez à votre triste sort ? Un grand moment de solitude. Mais quels facteurs poussent ces personnes à devenir adepte du fléau nommé rage quit ?

  • Un rapport très chaotique avec la défaite: beaucoup de joueurs décident d’abandonner en plein milieu d’une partie parce qu’ils n’arrivent pas à développer leur style de jeu, parce qu’ils recherchent une perfection qui ne peuvent atteindre (quoique le joueur parfait n’existe pas).
  • Juste pour taper sur les nerfs: c’est à se poser la question…il est évident que quitter une partie en plein milieu est plus que frustrant et pourtant beaucoup de personnes le font…j’en vient à me demander s’ils le font exprès ou pas.

Je pense que nous sommes tous d’accord pour dire qu’il n’y a rien de plus frustrant que le rage quit (surtout quand vous vous retrouvez dans une équipe de quatre avec deux personnes qui au bout de trois kills prennent la fuite). Le même problème se pose dans les jeux de combat. Prenez Street Fighter ou encore Dead or Alive, il suffit que votre adversaire se sente trop agressé ou menacé pour quitter le combat prématurément.

Ce phénomène de rage quit se développe de plus en plus mais heureusement que des entreprises comme Capcom ou encore 343 industries sont conscientes de ce développement, prennent des mesures pour bannir ces éléments perturbateurs.

Peut-on progresser autrement qu’en jouant en ligne ?

 

Bien sûr, vous pouvez vous déplacer à des évènements tels que la Kayane session, les tournois au Meltdown, la Paris Games Week (vous pouvez très bien observer si vous ne vous sentez pas encore prêt à rentrer dans l’arène et affronter un adversaire en chair et en os que vous ne connaissez pas). Car oui, jouer en ligne peut paraître impressionnant mais ça l’est d’autant plus lorsque vous jouez face à quelqu’un que vous ne connaissez pas. On ne sait jamais à quelle sauce que l’on va être mangé mais n’est-ce-pas excitant de se lancer des nouveaux challenges?

Prenons l’exemple de la Kayane session qui pour le coup est une session 100% jeux de combat (dans le cas de cette session: Street Fighter V, Mortal Kombat X, Smash Bros etc.). Pour avoir participé à deux sessions, je peux vous dire que ça m’a ouvert les yeux et m’a appris beaucoup de choses que ce soit sur moi-même ou encore sur le monde du jeu vidéo en lui-même. Affronter quelqu’un que vous ne connaissez pas peut être bénéfique dans le sens où vous pouvez progresser, écouter ses conseils et puis bien sûr sympathiser, le but étant quand même d’être un minimum social quand on assiste à ce genre d’évènement (dans le cas contraire il vaut mieux rester chez soi).

Il faut garder à l’esprit qu’on trouvera toujours plus fort que soi dans le virtuel comme dans le réel, donc apprendre de ses erreurs et écouter les conseils de personnes plus expérimentées peuvent vous aider à atteindre un meilleur niveau de jeu qui vous permettra d’affronter plus d’adversaires coriaces et de gagner vos matches.

Dans cette session les joueurs sont très sympas. En tant que fille bien évidemment quand vous arrivez pour la première fois et que vous vous rendez compte que sur 150 joueurs il n’y a que 5% de filles ça peut impressionner mais vu que je suis une fille qui s’entend très bien avec les garçons je n’ai aucune gêne à ce niveau. Vous pouvez affronter des débutants comme des joueurs plus expérimentés (je pense notamment à une équipe en particulier qui se reconnaîtra certainement en lisant cet article, si vous voulez les découvrir voici leur Twitter) 😏🎉

Quoi de mieux que de rencontrer de nouvelles personnes qui partagent les mêmes passions que vous ? Il faut savoir s’ouvrir l’esprit, ne pas avoir peur de l’inconnu, s’aventurer dans des contrées qui nous effraient et faire abstraction de notre éternel peur du regard des autres.


Conclusion

  • Il faut savoir sauter le pas, prendre le taureau par les cornes et se lancer. Jouer en ligne n’est pas un challenge insurmontable.
  • Apprenez à observer, analyser pour ensuite développer votre propre style de jeu.
  • N’hésitez pas à demander des conseils et les écouter car ils peuvent vous être très utiles.
  • Pas de rage quit! Persévérez mais ne lâchez pas le morceau, c’est en pratiquant qu’on progresse. Ne tombez surtout pas dans ce fléau.
  • N’ayez pas peur d’affronter des inconnus, ne restez pas dans votre zone de confort.
  • Développer un jeu efficace : un style de jeu se développe avec le temps et se doit d’être entretenu.
  • Participez aux évènements JV pour rencontrer des gens de la communauté, parlez-leur et écoutez les.
  • Ne vous mettez pas la pression, si vous n’arrivez pas à remporter vos parties ça viendra avec le temps.
  • Et puis amusez-vous ! 😄✨

 

Si cet article t’as plu n’hésites pas à commenter, partager ou encore  m’envoyer tes retours ur mon Twitter  🎮♥

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s