Les streameuses hot 2.0 : quand l’empire Twitch contre-attaque

iqracdIl  y a déjà de cela quelques temps, j’ai constaté une réelle prolifération de compte en tout genre de « fake gamer girls », vous savez ces streameuses provocantes 2.0 qui inondent Twitch ainsi que les réseaux sociaux et qui défrayent de plus en plus la chronique notamment dans les médias Anglo-Saxons.

Autant vous dire que leur comportement face caméra notamment sur la célèbre plateforme de live-streaming Twitch n’a fait qu’accroître mon incompréhension et ma frustration vis-à-vis de ce phénomène qui décrédibilise totalement les véritables joueuses et streameuses (ah bah oui ce fléau menace beaucoup de monde, il faut le dire !). Donc bien évidemment, il a fallu que je me remette à mon clavier et que je déverse un peu d’encre « virtuel » sur ce sujet, histoire de remettre les points sur les « i » !


Les réseaux sociaux, terrain de jeu des streameuses hot 2.0

Avant de rentrer dans le vif du sujet, laissez-moi tout d’abord vous décrire ce qui caractérise et diffère une « gamer girl » d’une joueuse lambda. Avec un peu de chance cette description pourra peut-être éclairer la lanterne de celles et ceux qui peuvent encore se réjouir de ne pas avoir été confronté à la maladie de Twitch: les streameuses « hot » (ah la la…plus je m’enfonce dans ce sujet et plus je sens que ma foi en l’humanité s’égare).

867.jpgUne fille communément appelée « joueuse », joue soit parce que c’est son passe-temps, une de ses grandes passions ou voire son métier.

Ainsi elle se comporte et s’habille normalement et ne va pas user de ses atouts physiques pour attirer plus de viewers lorsqu’elle stream sur sa chaîne Twitch (en bref, c’est quelqu’un de censé). Tandis qu’une gamer girl est une fille qui joue (enfin pas vraiment mais bon ça dépend) aux jeux vidéo. Jusque là on peut dire que tout va bien, sauf que ces filles ne font pas que se servir d’un clavier ou d’une manette pour jouer et attirer des viewers sur leur chaîne Twitch (apparemment ce n’est pas assez). En effet, ces dernières jouent et abusent surtout de leurs atouts physiques et de leur soi-disant intérêt pour les jeux vidéo dans le seul et unique but de séduire sur la toile.

téléchargement.jpgOn peut toutefois émettre des doutes quant au pseudo-intérêt que certaines streameuses hot portent concernant l’univers du jeu vidéo.

De nos jours, il n’est pas rare d’atterrir sur la chaîne d’une de ces soi-disant « gameuses » qui ne ratent jamais une occasion de faire tomber la chemise et plus si affinités pour accroître leur nombre de viewers. Semblables à un virus plus que nocif pour mes yeux, ces filles pullulent (à mon plus grand désespoir) les réseaux sociaux car oui, Facebook, Twitter ou encore Instagram ne sont pas épargnés par ce phénomène.

Si vous vous intéressez de près à cette invasion de soit-disant « gameuses » je vous invite à errer dans la barre de recherche d’Instagram, vous finirez bien par tomber sur une dizaine de comptes avec un peu de bonne volonté. Alors comment peut-on expliquer ce phénomène ? Qu’est-ce qui se passent dans la tête de ces filles ?


En quoi ces streameuses d’un nouveau genre sont une menace ?

Loin de moi l’idée de rédiger un discours féministe qui dénoncerait ces pratiques qui réduisent l’image de la femme à un objet (enfin c’est un peu vrai mais bon..), toutefois, je les considère comme une menace dans la mesure où ce genre de caricature (que les gamer girls incarnent) heurte l’image des filles qui jouent vraiment aux jeux vidéo et qui streament sur Twitch. Nulle besoin de vous faire un dessin, dans le monde des jeux vidéo, les filles restent pour l’heure encore un peu tapis dans l’ombre, le nier serait mentir (et dire le contraire serait aussi un mensonge). Alors bien évidemment, si des pseudo-joueuses commencent à se dénuder volontairement pour susciter un intérêt quelconque, ce type de comportement pourrait amener certains ou certaines à mettre toutes les joueuses dans le même panier. Que dire face à ce genre de fléau ?

Je pense que ces filles devraient se tourner vers d’autres sites beaucoup plus appropriés si ces dernières jugent nécessaire de se dévoiler en intégralité pour attirer l’attention.

Nous pouvons quand même nous réjouir que tout le monde ne soit pas dupe  et ne tombe pas dans la stigmatisation ou encore la caricature dès qu’une joueuse « normale » se met à streamer sur sa chaîne Twitch. Il faut savoir que dans la majorité des cas, lorsqu’une fille dit qu’elle joue aux jeux vidéo ce n’est non pas dans le but de séduire qui que ce soit mais de partager une passion saine et respectée par la communauté. Peut-être que 10% d’entre elles s’auto-proclame gameuses parce qu’elles savent qu’en disant cela elles pourraient « marquer des points » et devenir un peu plus intéressante (ce qui est un peu ridicule quand on y réfléchit bien mais bon). c1d170ac797c8369446c0b7020ef5df831137971d3ce56b385c81230122869b2

Pourtant la motivation des streameuses hot 2.0 semble être: « faisons semblant de nous intéresser aux jeux vidéo pour plaire » alors qu’en soi c’est aussi maladroit que stupide. Nul besoin de s’inventer des centres d’intérêts fictifs ou une pseudo-vie virtuelle pour devenir plus intéressante aux yeux de tous car c’est l’effet inverse que l’on risque d’obtenir tôt ou tard. Heureusement que la majorité des streameuses sont saines d’esprit, maîtrisent plus ou moins leur sujet et domaine de prédilection qu’est le jeu vidéo, diffusent du contenu travaillé et ne s’exhibent pas dès que l’occasion se présente (je tiens tout de même à le préciser!). Nous pouvons aussi nous réjouir que Twitch soit rentré dans le champ de bataille, bien décidé à lutter massivement contre ces streameuses hot 2.0 avec une vague de ban (en veux tu en voilà) à en faire pâlir plus d’une. Mais…alors la guerre est finie ?


Conclusion

ill-be-back-erix23On pourrait se dire « cool Twitch prend les choses en main donc on a plus de soucis à se faire »…eh ben non! Un autre problème a jailli de ces vagues de ban. Conscientes qu’un jour ou l’autre, elles seront bien obligées de faire face à l’attaque « ban » de Twitch (c’est inévitable), un grand nombre de streameuses hot 2.0 ont décidé de prendre la poudre d’escampette et de migrer (eh oui elles savent respawn) sur les réseaux sociaux comme Twitter ou encore Instagram car sur ces plateformes là elles ne risquent plus grand choses (enfin tout dépend du contenu qu’elles postent et du nombre de signalement dont elles peuvent faire l’objet).

Ainsi on peut conclure que faire appel au ban ne fait que déplacer le problème d’une plateforme à une autre, et là encore nous pauvres victimes de ces streameuses hots que nous sommes, il n’y a pas grand chose à faire si ce n’est les signaler et attendre que Twitter ou Instagram daignent bouger le petit doigt (bon allez soyons honnêtes…on peut toujours attendre hein). Alors que faire ? Signaler en masse ces filles qui ne font rien d’autre que de menacer l’avenir des vraies joueuses et streameuses et éradiquer ce fléau qui affecte la communauté et ne fait qu’heurter l’image du monde du jeu vidéo.


Pour me suivre:

Gamertag X1: Suchiha117 

Instagram: Suchiha117

Twitter: http://twitter.com/Su_chiha117

Youtube: Suchiha117

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s