Jeux vidéo et cinéma, un combo qui ne déboîte pas encore!

84373d11a574b84cf6ce3e28761e644e_no-worries-i-ill-be-back-meme_400-400J’avais dit que je reviendrai, je vous l’avait dit! Après des mois d’absence, me voici enfin de retour prête à reprendre du service sur mon blog ! Mon actuel stage chez Ubisoft me prend tout mon temps libre la semaine, il m’est donc difficile de tenir une cadence d’écriture régulière mais n’ayez crainte…je reprendrai une activité plus soutenu à partir du mois de Juillet.  Pour l’heure revenons à nos moutons et parlons plutôt d’un sujet assez cool, il s’agit des adaptations des jeux vidéo en film. Il y a quelques semaines mon copain m’a soufflé l’idée d’écrire un article sur les adaptations de jeux en film. Sur le coup je me suis dit que c’était une assez bonne idée mais pour se faire j’ai du me remettre à visionner certains films histoire de partir sur une base solide et de vous donner des exemples concrets. Allez trêve de blabla attaquons le sujet!

 

Jeux vidéo VS Cinéma: une coopération qui peine à fonctionner 

 Le jeu vidéo et le cinéma, deux univers du secteur de l’entertainment qui coopèrent de plus en plus mais qui peine encore à trouver le bon équilibre pour nous faire rêver.

r0unpq9Des exemples d’adaptations « ratés » si je puis dire ainsi (oui je peux le dire) il y en à foison. Pourquoi est-ce si compliqué de faire une bonne adaptation d’un jeu en film? Peut-être parce que le travail de fond n’est pas assez conséquent et qu’il ne suffit pas de se contenter d’un scénario de jeu vidéo déjà existant pour le coller, l’adapter en film tel quel et puis crier haut et fort « ça y est c’est bon on peut le sortir en salle! ».

De plus, ce ne sont pas tous les jeux qui peuvent être adaptés, soyons honnêtes. Par exemple je ne verrai pas d’intérêt à sortir un film sur Viva Piñata (no offense) de la même manière que je ne comprends pas pourquoi quelqu’un a eu l’idée de sortir un film sur Street Figher…Tekken ou encore Mortal Kombat. J’adore les jeux de combat mais il n’y a pas assez de matière pour en faire un film…il faut être raisonnable et reconnaître qu’un bon jeu vidéo n’est pas forcément adaptable en film.

Des adaptations, il y en a eu un paquet mais seul une poignée (pour ne pas dire une pincée) d’entre eux ont réussi à trouver leur public. Comme quoi la hype n’est pas toujours au rendez-vous! Ceci étant, parlons un peu exemple concret histoire d’illustrer ce que je dis. Je pense qu’à la fin de cet article vous rejoindrez peut être mon avis..ou pas à vous de me le dire dans les commentaires ou sur Twitter @su_chiha117 ;D

DOOM, le film capable de décrédibiliser tout une licence

Pour ceux qui n’y ont jamais joué, laissez moi vous faire une petite piqûre de rappel. DOOM, développé par Id Software et dont le premier opus est sortie au début des années 90 est un FPS dans un univers mêlant à la fois horreur et science-fiction. Ce jeu a longtemps été la grande référence du genre. Nul besoin de réfléchir pour jouer à DOOM, le gameplay étant bourrin à souhait, le scénario peu développé mais assez simple à comprendre (tuer des monstres tout droit sorti des tréfonds de l’enfer à coup de shot gun) et un héro (dont on ne connait pas l’identité) qui permet à tout joueur de s’y identifier. En bref ce jeu a été un grand succès et a fait l’objet d’une adaptation en film (en 2005) que j’ai re-visionné pour les besoins de mon article et que j’ai choisi de ne plus jamais regarder.

5d574fa9b769a6ac0723ef35dc635102_mrw-disney-announces-the-bfg-bfg-meme_548-499Ce film représente à lui tout seul la raison pour laquelle les films et les jeux vidéo ne font pas encore bon ménage. Il ne suffit pas de vous coller le « scénario », de placer un Dwayne Johnson, écrire quelques blagues douteuses et un dialogue sans saveur puis saupoudrer le tout avec du fan-service pur tel que prise en main du BFG (que tout joueur de DOOM attend forcément) ou encore 1min30 d’action en FPS pour faire l’unanimité et faire de ce film un blockbuster à lui tout seul.

Alors oui, nous retrouvons un univers science-fiction assez sombre, quoique je recherche toujours les éléments d’horreurs qu’on a dans le jeu et pas dans l’adaptation (dommage). On pourrait mettre un bon point parce qu’ils ont plus ou  moins respecté l’aspect gore cependant…l’étrange mélange entre testostérone, dialogue fade et fanservice ne fonctionnent pas et ne rendent pas hommage à la licence. En résumé DOOM en jeu vidéo je dis OUI à 100%, le jeu étant un pur défouloir dans lequel vous massacrez des monstres sans sommation dans un univers aussi dark que sanglant avec de la bonne musique (surtout dans le dernier opus)…rien de mieux pour se remettre des émotions d’une journée intense au boulot! Mais pour une adaptation en film, du moins pour celle-ci je préfère m’abstenir! 

Assassin’s Creed un film prometteur mais…

164

Comment parler des jeux vidéo adaptés en film sans toucher un mot sur Assassin’s Creed? Un des films qui m’avait l’air prometteur mais qui en fin de compte manquait cruellement de contenu  et c’est fort dommage.  En dépit du coup de pub (à la hauteur de la renommée de la licence qu’est Assassin’s Creed), tout le marketing a réussi à dissimuler le fait que le film n’était qu’une vitrine du jeu sans réel saveur. Hormis Michael Fassbender et Ariane Labed (dans le rôle de Maria) qui ont réussi à rentrer dans la peau de leur personnage sans problème..le reste du casting était assez fade (eh oui il ne suffit pas d’avoir Marion Cotillard pour sauver un film). Concrètement si je devais décrire le scénario  je pense que je le résumerai à un labyrinthe scénaristique dans lequel j’ai eu l’impression de tourner en rond pendant près d’une heure et demi.

C’est assez surprenant parce qu’avec un univers aussi riche que celui d’Assassin’s Creed, il y avait de quoi faire un véritable chef d’oeuvre et pourtant non. Le résultat était fade, le film se regarde mais sans réel intérêt c’est bien dommage car la licence est quand même appréciée par un grand nombre mais encore une fois le manque de travail de fond au niveau du scénario a fini par tuer le peu d’espoir que j’avais pour cette réalisation.

Dead or Alive, l’adaptation qu’il ne fallait pas oser

59217997J’ai toujours été fan de cette licence depuis le jour où j’ai acheté ma première Xbox (avec la manette aussi massive qu’une balle de foot), donc autant vous dire que mon affection pour DOA ne date pas d’hier.

Quand j’ai entendu parler d’une adaptation du jeu en film..j’ai eu un peu peur mais bon j’ai quand même essayé de conserver mon calme et de garder espoir (dans l’idée que le massacre serait minime). Eh bien.. .je ne suis plus trop sûre de savoir comment qualifier le film, décrire le scénario qui était loin (très loin) de l’histoire du jeu (oui il y a un minimum de scénario qui accompagne les bastons, les gens ne se battent pas sans raison).

Je m’attendais à voir des scènes de combat « spectaculaires » à foison entre chaque personnages (un petit 1v1 entre Jann Lee et Leifang, Christie et Bayman ou encore Christie et Héléna m’aurait bien plu!) mais non…au final on voit une scène de combat aussi rapide que la lumière entre Kasumi et Ayane, puis entre Tina et Christie (dans une eau boueuse…je précise) qui finissent toutes par s’allier pour botter les fesses des méchants…bof peut mieux faire non? Entre ça et le fait qu’Ayane finisse par sortir avec son demi-frère à la fin du film (l’instant gênant), bref si un dimanche pluvieux vous avez envie de regarder un film sans avoir besoin d’utiliser votre cerveau pour comprendre le pourquoi du comment je vous le conseille vivement !

L’exception à la règle: Warcraft

fa8df63f593d9b1dc3e3ef1865852899_there-is-still-hope-there-is-hope-memes_400-400J’aurai pu finir sur une note négative et vous dire  » toutes les adaptations de jeu en film sont pourries. » et pourtant non, l’exception à la règle existe #ThereIsStillHope !

L’année dernière nous en avons eu la preuve avec le film Warcraft. Pour être honnête je ne m’attendait à pas grand chose, n’étant pas du tout familière avec l’univers du jeu. J’espérais juste passer un peu de bon temps devant le film (Travis Fimmel oblige hein!) et franchement je n’ai pas du tout été déçu.

Le film était bien, un scénario équilibré et compréhensible pour les connaisseurs et les novices dans l’univers vaste de Warcraft. En bref, il y a eu un travail dans le fond, ils ne se sont pas contentés de coller l’histoire tel quel sans réfléchir et se demander si le scénario était fidèle et compréhensible pour tous ou non. Enfin un combo jeu vidéo et film qui fonctionne bien! Comme quoi il y a toujours de l’espoir même quand on ne s’y attend plus.

Halo Nightfall – une série qui fonctionne bien

Grande fan de Halo que je suis, c’est normal que je vous parle de la série Halo Nightfall (après tout..je fais ce que je veux hein). Parce que les adaptations en série oui ça existe également et parfois ça marche plutôt bien! Alors pour tout vous dire, quand j’ai entendu parler de cette série j’ai eu un moment de fangirlism intense (Halo oblige) puis j’ai rapidement repris mes esprits et je me suis préparé au pire, dans le cas où la déception aussi grande et forte que mon amour pour cette licence.

Concrètement je trouve que la série est assez fidèle à l’univers d’Halo, bien construite (Merci Ridley Scott), un scénario qui fonctionne bien, des acteurs qui apportent une valeur à la série. Petit bémol, trop peu d’épisode qui m’ont laissé sur ma faim ! Mais pour faire court, c’est typiquement le type de série que j’aime, une intrigue qui vous laisse en haleine, un casting pas forcément connu mais qui sublime l’histoire et surtout un univers science-fiction que j’adore enfin adapté en série. En bref je suis heureuse et je meurs d’envie de voir une suite, en espérant qu’il y en ait une.

Le mot de la fin 

z2dxtJe garde espoir qu’un jour nous arriverons enfin à donner vie à des adaptations aussi réussies que les jeux vidéo. Mais tant que nous restons buter et que nous continuons de penser qu’il suffit de faire un copier-coller d’un jeu (sans faire un minimum de travail de fond) pour en faire un blockbuster…dites vous que les films du style DOOM auront encore de beaux jours devant eux, au grand dam des pauvres gens qui achètent une place de cinéma pour assister au massacre de leurs jeux favoris #RIP.

J’ai une liste aussi longue que mon bras de jeux que j’adorerai voir adapter en film cependant le manque d’expertise actuel me fait douter et me fait plutôt craindre un « homicide cinématographique » de mes licences préférées comme Halo, Gears of War par exemple ou encore Mass Effect.

Sur ces belles paroles, je vous laisse méditer sur la question soit dans les commentaires ou directement sur Twitter @su_chiha117 !

Publicités

Un commentaire Ajouter un commentaire

  1. Silent Hill est le seul a retenir dans les adaptations de jeux au cinéma

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s