Suchiha, une ComDev qui vous veut du bien! #Ubisoft

fe69dd59dfe5eecefb3f3b9baebc635aÇa fait déjà plusieurs années que je me bat pour mes convictions, pour faire ce que j’ai toujours rêvé de faire: travailler dans le jeu vidéo. Cela n’a pas été de tout repos mais avec persévérance, on finit toujours par obtenir ce que l’on souhaite (garde ça en tête!). Mon stage chez les spec ops d’Ubisoft (Ghost Recon) est fini! Six mois ce sont donc écoulés et il est temps pour moi de faire le bilan de mon stage de fin d’étude. Car oui, c’est également le clap de fin de mon parcours scolaire et j’en suis plutôt fière!

 

Achievement unlocked !

56d65700-01ba-0134-e746-0a315da82319

Quatre ans de Japonais et une année en MBA spécialisé dans le jeu vidéo. Je suis heureuse de dire que j’ai eu un parcours assez cohérent et stable. Pourquoi avoir fait le choix de débuter avec une licence LEA anglais-japonais ? Parce qu’être trilingue dans un secteur multiculturel me semblait pertinent et plus qu’utile pour la suite. Mine de rien j’ai quand même pu utiliser mon Japonais pour faire visiter les studios d’Ubisoft à des journalistes Japonaises de Famitsu (tout juste une semaine après mon arrivée). Mais bon ne soyons pas dupes, les études c’est bien mais ce qui prime avant tout une fois que tu es diplômé c’est ton expérience. Eh oui…le combat n’est pas fini car maintenant il faut se battre pour avoir le plus d’XP possible pour atteindre le but ultime, le métier de tes rêves (si tu en as un bien sûr..enfin j’espère!) et cette lutte n’est pas de tout repos.

 

Bwaaaah Ghost Recon?

38c3251c8015eda450d7cc075ac59f0bf8e06d970ea738a0b80768edfb518261

Et non je n’ai pas débuté avec les Lapins Crétins mais avec Ghost Recon Wildlands! J’ai eu la chance de travailler sur une licence Tom Clancy’s pour ma première expérience dans le jeu vidéo. C’est une grande fierté personnelle d’avoir débuté avec une licence AAA (mon crâne collector calavera est plus que ravi). Ghost Recon Wildlands est un jeu qui a pleinement occupé mes journées pendant ces six mois mais que j’ai appris à aimer en dehors du travail… en dépit du fait que je me sois fait spoiler le jeu avant même qu’il sorte (:rire jaune:).

 

Suchiha, une ComDev qui vous veut du bien!

d4a.pngLe métier de Community Developer a longtemps été un des plus grands mystères pour moi et ce même quand j’ai été recruté par Ubisoft. Il faut dire qu’un ComDev ne cours pas les rues dans chaque industrie. Certaines personnes pensent qu’un Community Developer possède le même rôle qu’un Community Manager. Lorsque mes amis me demandaient quel poste que j’occupais chez Ubisoft et que je leur répondait, je pouvais voir un grand point d’interrogation apparaître au-dessus de leur tête. Alors pour clarifier cette zone d’ombre sachez qu’un Community Developer est à la fois un chef de projet et un chef d’orchestre de la communauté d’un jeu (Ghost Recon Wildlands dans mon cas).

Reservoir-Memes_fb_79996

Ce dernier travaille main dans la main avec l’équipe Marketing, avec l’équipe de Prod’ et bien entendu avec l’équipe Communautaire (en bref la Dream team!)  On a beau dire mais un jeu n’est rien sans sa communauté. Impossible d’avoir du succès si personne ne témoigne de son expérience de jeu, si personne ne créer du contenu pour mettre en valeur son jeu favori, et c’est à cet instant que le ComDev entre en scène. A la tête d’une Task Force (ou d’une team si tu préfères) de choc, on s’arme de notre créativité, des réseaux sociaux et on veille, on regarde, on écoute, on lit tout ce que la communauté produit (non on ne stalk pas on fait de la veille!). En fonction de cela, on met en place des stratégies pour communiquer et mettre en avant les créations de la communauté et pour présenter de nouvelles choses aux joueurs (exemple concret: le mode Tier One). Les joueurs ont aussi le droit à la parole et il est de notre devoir d’apporter des réponses à leurs questions (dans la mesure du possible).  Un jeu ne peut vivre sans sa communauté, ainsi l’entretenir et l’agrandir est un enjeu majeur et crucial. L’équipe de Dev’ ne peut pas avoir une bonne vision des joueurs (de leur suggestions, idées ou encore craintes) sans un Community Developer; de même qu’un Community Developer ne sera pas en mesure de répondre aux besoins de la communauté s’il n’y a pas d’équipe Prod’. Ainsi les deux équipes fonctionnent main dans la main pour le bien de la communauté (#brotherhood FTW).

 

Vous reprendrez bien un peu de trolls?

Instagram-hater-fake-friends-quotes-memes-6.jpgLe boulot de l’équipe communautaire n’est pas toujours un long fleuve tranquille. Nul besoin de te préciser que les haters/trolls sont partout…ils observent tes moindres faits et gestes et trouveront toujours quelque chose à te reprocher même quand tu n’as rien fait. Et pourtant, il faut savoir faire la part des choses lorsque que tu te déploies sur le champ de bataille. Pour certaines personnes faire face à des trolls peut être une expérience traumatisante et pour d’autre ça peut être une motivation (non ce n’est pas une forme de masochisme 2.0). Se fixer pour objectif de convertir un hater à ta cause peut sembler irréalisable…et pourtant des miracles peuvent se produire! Il faut juste avoir le coeur bien accroché, les reins solides et surtout (je dis bien SURTOUT) ne pas prendre à coeur tout ce qu’on peut lire sur Twitter ou encore sur Reddit. Car oui, certains trolls n’hésitent pas à t’attaquer personnellement au moindre faux pas ou à la moindre réponse qui ne leur semble que trop peu satisfaisante (effet headshot).

 

Bon et sinon on fait quoi maintenant?

job-huntMon stage a pris fin vendredi dernier, donc je suis actuellement à la recherche de nouvelles opportunités dans l’industrie du jeu vidéo (studio, éditeur, e-sport aussi!).

J’ai eu la chance de travailler chez le Troisième éditeur mondial, mais je suis toujours aussi exigeante avec moi même et j’aime me fixer de nouveaux défis.  Mon rêve ultime serait de travailler dans la division Xbox de Microsoft (eh oui vous connaissez mon admiration pour cette entreprise hein!). Alors oui pour certains ce rêve peut paraître impossible sauf que je ne crois pas aux scénarios voués à l’échec. Pour l’heure j’ai de belles opportunités qui m’ont été proposées, il ne reste plus qu’à croiser les doigts et voir ce que ça va donner! Tout ce que je peux dire c’est que j’ai adoré travailler pour la communauté Ghost Recon. Les joueurs sont extrêmement dévoués à la licence GR et aiment le faire savoir. J’ai été honoré de contribuer à l’entretien et au développement de cette grande famille d’adorateurs de shooter. J’ai appris énormément de choses, tant sur le plan professionnel que sur le plan personnel. Comme quoi un stage peut vous faire grandir en un rien de temps! A tous ceux qui aimeraient se lancer dans l’industrie du jeu vidéo mais qui hésitent encore, je n’ai qu’une chose à vous dire: donnez vous les moyens de réussir! Si vous avez les compétences, vous avez une soif d’apprendre et surtout une motivation de feu, lancez-vous. Ce n’est certainement pas en restant planté les bras croisés que vous arriverez à réaliser vos rêves.

Publicités

Un commentaire Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s