Vis ma vie d’étudiante en jeu vidéo

476099307Nouvel article, nouvelle thématique (ou presque), pour aujourd’hui nous allons parler un peu études, stage et des problèmes qu’on rencontre quand on veut franchir le cap et rentrer (professionnellement parlant) dans l’industrie du jeu vidéo. Autant dire qu’il y a pas mal de chose à dire, beaucoup de choses à garder en mémoire si tel est votre aspiration.

 

Parlons bien parlons études ! 

Pour ceux qui ne le savent pas encore, le jeu vidéo a toujours été une grande passion qui coule dans mes veines depuis mes quatre ans (grâce à mes parents que je ne remercierai jamais assez) et depuis le collège j’ai toujours gardé en tête qu’un jour je finirai par rentrer dans cette industrie. J’ai eu un parcours assez atypique mais que je ne regrette pour rien au monde. Après mon Bac L j’ai fait une licence de LEA anglais-japonais puis un Master 1 en Management Interculturel et Communication Trilingue et pour cette année je suis en MBA Video Game Management à l’IIM (Institut de l’Internet et du Multimédia) à la Défense.

meme_melitaEtant donné que l’industrie du jeu vidéo est un marché multiculturel, je me suis vite rendu compte que le simple fait d’être trilingue était un atout qui pourrait me servir. Toutefois je ne suis pas dupe, il est difficile pour un(e) étudiant(e) de rentrer dans ce marché en restant à l’université (les intervenants de ma formation ne cesseront jamais de le dire), c’est la raison pour laquelle je tenais à intégrer une formation axée sur l’industrie. Ainsi avoir sur mon CV une ligne dans laquelle un employeur constate que je suis dans le jeu vidéo ferait tilt tout de suite. Mais il faut tout de même savoir que même pour moi qui suis en formation jeu vidéo, rentrer dans ce marché compétitif et encore très fermé n’est pas chose aisée.

Un stage dans le jeu vidéo ?  Oui mais…

Ma formation actuelle étant pluridisciplinaire j’ai la chance d’avoir des cours qui englobent l’industrie du jeu vidéo dans son intégralité avec des cours en pré-production, production, marketing, budget, localisation, direction artistique et j’en passe. Donc concrètement ce MBA permet de toucher un peu à tout et libre à vous de suivre la voie qui vous semble la plus approprié par rapport à votre parcours initial ou votre affinité avec un domaine particulier. Pour ma part, je garde une affinité avec le domaine du marketing et de la communication pour le stage que je dois trouver.

yodaLe problème dans ma recherche de stage est un problème que n’importe quel étudiant rencontrera dans sa scolarité c’est: l’expérience et le monopole des écoles de commerce qui passeront souvent pour ne pas dire systématiquement devant vous dans pratiquement tous les domaines sauf la création dans le cas du jeu vidéo (par exemple). Pour illustrer mes propos je vais vous parler d’une expérience que j’ai vécu il y a quelques semaines.

Mi-Octobre, j’ai postulé dans une grande société (que je ne nommerai pas) pour un poste dans le marketing digital et social media; après une multitude d’étapes de sélection j’ai enfin été convoqué au siège pour une journée complète d’entretiens et de tests en tout genre. Arrivée à l’accueil, j’ai rencontré les six autres candidats avec lesquels j’étais en concurrence, entre autre tous étudiants en école de commerce sauf moi. Etant donné que dans ma formation j’ai des cours de marketing appliqué aux spécificités du marché du jeu vidéo et que j’ai une expérience professionnelle significative dans l’utilisation des médias sociaux en tout genre, je pensais être apte pour ce poste. Une semaine plus tard, j’ai été re-convoqué pour repasser un énième entretien individuel, étant en ballottage avec un autre candidat. En effet le responsable du stage émettait certains doutes quant à ma capacité à travailler en autonomie (argument assez surprenant pour quelqu’un qui tient un blog en parfaite autonomie, qui a appris une langue en autodidacte mais bon…).

6Après cette dernière entrevue le verdict est tombée la semaine d’après, je n’ai pas été choisi car ce dernier avec des difficultés à jauger « mon degré de motivation »…nul besoin de décrire la déception que j’ai ressenti au moment où j’ai reçu la réponse par mail (eh oui ils n’ont pas pris le temps de m’appeler pour argumenter leur choix dans les règles de l’art). En dépit de ma formation actuelle, du fait que mes cours sont délivrés par des professionnels du secteur, de mon expérience dans le jeu vidéo, de ma passion et de ma motivation je me suis fait coiffer au poteau par quelqu’un qui n’était pas plus passionné que ça, la conclusion d’un processus de recrutement long, stressant mais qui laisse un goût amer. De plus la « difficulté à jauger mon degré de motivation » me fait doucement rire, car je n’ai cessé de montrer à quel point j’étais intéressée par ce stage, je suis de bonne volonté, je travaille très dur pour ce que j’aime mais je ne suis pas prête à lécher les murs pour rentrer dans une entreprise. Je n’en demeure pas moins motivée et déterminée à décrocher un stage pour prouver à tous ceux qui doutent de moi que j’ai tout autant ma place dans cette industrie que quiconque.

Le plafond de verre dans le marché du travail on en parle ?

Qu’on ne se le cache pas, le plafond de verre dont tout le monde parle existe bel et bien dans le marché du travail et même l’industrie du jeu n’y échappe pas. Quoi qu’il arrive les étudiants en école de commerce garderont un avantage sur vous qu’importe si la formation dans laquelle vous vous trouvez reste plus pertinente pour décrocher un stage dans le jeu vidéo. Pourquoi ? Parce que les grandes écoles conservent leur image de marque en dépit du fait que trouver un étudiant à l’université possédant une grande passion pour le jeu vidéo et des qualifications pour rentrer dans cette industrie n’est pas impossible.

Toutefois je ne blâme pas les étudiants d’école de commerce mais plutôt le système. Ces écoles encouragent fortement leurs étudiants à effectuer divers stages pendant leur cursus et elles ont raison ! Tandis qu’à l’université ce n’est pas pareil. A qui la faute ? Au système éducatif de l’université qui ne fait qu’agrandir le fossé entre les deux catégories d’étudiants.
wvrxfzMais des torts subsistent aussi du côté des entreprises à la recherche de stagiaire. En effet c’est assez paradoxal qu’on vous demande d’avoir de l’expérience pour décrocher un stage alors que c’est le stage qui est censé vous donner de l’expérience pour ensuite décrocher un contrat (CDD ou CDI) si possible. Comment pouvez-vous vous attendre à ce que les étudiants acquièrent de l’expérience si vous ne leur en donner pas la chance ?

Malheureusement en France, les recruteurs ne prennent pas vraiment en compte ce que vous savez faire mais plutôt l’établissement dans lequel vous avez effectué votre cursus. Tandis que si vous vous tournez vers les pays Anglo-saxons, nombreuses sont les personnes qui sortent de tous horizons mais qui sont rentrés dans jeu vidéo non pas pour ce qu’elles ont étudié mais pour ce qu’elles savent faire et pour leur passion. Certaines d’entres elles n’ont pas forcément fait d’études et arrivent à rentrer dans l’industrie parce qu’elles savent faire quelque chose et parce que les entreprises leur donne une chance de prouver ce qu’ils ont dans le ventre. Chose qui n’est pas valable dans un pays comme la France encore ancré dans une politique totalement différente en terme d’emploi.

Ainsi pourquoi est-ce nécessaire d’avoir recours à ce plafond de verre en France ? Pourquoi restreindre l’accès au marché du jeu vidéo en France alors qu’il serait plus intelligent que ce dernier s’agrandisse ? Tant de questions qui demeurent encore sans réponse parce qu’il n’y en pas vraiment. Si les mentalités restent les mêmes nul doute que le marché français finira tôt ou tard par en pâtir et c’est déjà le cas pour les studios indépendants qui tentent de survivre malgré tout dans cette jungle vidéo ludique ou pour les gens qui tentent tant bien que mal de décrocher un CDI dans un marché en crise qui délivre majoritairement des CDD notamment pour les métiers axés sur la création, le développement dans de grandes boîtes. Ne vous leurrez pas, la précarité de l’emploi existe aussi dans l’industrie du jeu vidéo, il ne suffit pas d’être fan d’Assassin’s Creed pour décrocher un CDI chez Ubisoft, il ne suffit pas d’être un fervent fan de PlayStation pour décrocher un contrat chez Sony etc.

imagePour rentrer dans cette industrie il faut le vouloir, il faut y croire et il faut avoir beaucoup de patience. Vous ferez sans aucun doute face à un bon nombre de déception mais si malgré tout vous vous accrochez alors votre motivation est sans faille et tôt ou tard ça finira par payer.

Est-ce-que je regrette mon choix ? 

65863666Bien sûr que non. S’il fallait regretter ces choix à la moindre déception ou au moindre échec je pense que plus personne ne ferait quoique ce soit dans sa vie. Je n’en demeure pas moins déterminée dans ma recherche de stage et je sais que tôt ou tard je vais finir par trouver. Je me sens épanouie dans tout ce que j’entreprends car mes décisions sont toujours mûrement réfléchies.

Je ne fonce jamais tête baissée et je sais que j’ai ma place dans cette industrie quoi qu’on en dise. Bien évidemment il faudra redoubler d’effort pour y parvenir mais si c’est nécessaire pour évoluer dans une industrie créative, stimulante et motivante, je suis de la partie. Si certaines personnes sont intéressées par l’industrie du jeu vidéo mais qu’elles ne parviennent pas à se décider sur le métier qui leur correspondrait le plus je vous invite à lire le référentiel des métiers du jeu vidéo http://www.snjv.org/wp-content/uploads/2014/06/referentiel-detail.pdf

Gardez en mémoire qu’être passionné de jeu vidéo est une chose mais pour rentrer dans cette industrie il vous faudra surtout de la patience, de la motivation et quelque chose qui vous permette de vous démarquer de vos concurrents. Le marché est sans pitié, si vous ne savez pas vous vendre ou mettre en valeur vos atouts vous aurez des soucis pour y rentrer. Comme je l’ai dit plus haut il ne suffit pas de dire que vous avez joué à tous les Final Fantasy pour rentrer chez Square Enix.

Pour me suivre sur Twitter : @Su_chiha117 ✌

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s